Les Whitsundays et la grande barrière de Corail | Vie de Roots | Blog & Carnet de Voyage d'aventures sur les routes...
Carnet de voyage retracent nos periple autour du monde petit voyage pour commancer pour devenir de plus en plus grand grace a vous peut etre
Voyage, travel, Roots, Australie, Working holidays, PVT, Japon, Nouvelle Zelande, carnet de voyage, Blog de voyage, Recit, Couple,
52617
post-template-default,single,single-post,postid-52617,single-format-standard,eltd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland shared on themestotal.com-ver-1.8.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Les Whitsundays et la grande barrière de Corail

Apres avoir tourné toute une journée pour chercher du travail a Bowen nous nous sommes vite rendu compte qu’il fallait adhérer aux pratiques de la mafia locale pour trouver un emploi. Si vous chercher un job dans l’état du Queensland il vous faudra obligatoirement loger dans un backpack ou camping qui sont en relation direct avec les fermiers locaux. De ce fait, si vous avez la bon… ne idée de démarcher directement les fermiers dans leurs champs vous avez une chance sur deux pour vous faire envoyer chierComme il été hors de question de dormir autre part que dans notre 4×4, nous nous sommes vu contraint d’abandonner les recherches…  Nous reprenons donc notre chemin en direction de la grande barrière de Corail qui est également à côté des célèbres Whitsunday Islands.

Il.est.difficile.d’expliquer.en.quelques.phrases.la.beauté.de.ce.joyau.australien…
Fermez les yeux et imaginez vous le paradis… voila vous y êtes presque… l’une des plus belles si ce n’est la plus belle plage du monde se trouve ici et elle se nomme Whiteheaven beach (plage du paradis blanc) nous n’avons malheureusement pas pu poser le pied dessus se sera pour nous l’occasion d’y revenir.

C’est à Airlie Beach que tout commence, nous visitons rapidement la ville qui se résume presque à une grande rue jonchée de backpack, de comptoirs à touristes et de travaux. La ville se situe face aux îles et leur tient lieu de portail.

 

– Première étape : s’envoyer en l’air
14h une petite camionnette est venue nous récupérer direction l’aérodrome d’Airlie Beach. Nous nous apprêtons a nous envoler au dessus des Whitsundays pour un saut en parachute a plus de 14.000 pieds.
Apres une courte séance de formation nous embarquons a bord, nos instructeurs respectifs s’accrochent a nous pendant le vol… Toujours aussi confiant et de plus en plus excite nous admirons le paysage des Whitsundays vues du ciel… Une fois arrives a la bonne hauteur Julien et son Instructeur s’approchent de la porte. La porte s’ouvre, je regarde la scène avec attention, il a les pieds dans le vide, il se met en position, et Poufff… disparu… En une seconde la pression monte… A peine le temps de réaliser que je me retrouve a mon tour les jambes dans le vide. Le vent dans la figure, masque sur les yeux… Je vais sauter, je le sais. J’attends ce moment depuis si longtemps. Le temps s’arrête pendant une seconde, tout se passe au ralenti dans ma tête et pourtant tout va très vite. Je suis en position, a peine le temps de respirer que je suis déjà dans le vide. Durant les premiers instants j’ai le souffle complètement coupe et la pression sur mon corps est énorme. Je suis en pleine chute libre:  50 secondes a plus de 200km/h… Bien que ma gorge soit totalement sèche, je reprends petit a petit ma respiration. Dans les airs je peux voir les îles des Whitsundays, on se sens impuissant et pourtant tellement bien a la fois. Nous avons vécu l’une des plus belles expériences de notre vie! Très vite mon instructeur ouvre le parachute et je me sens tel un oiseau en plein vol. Il décide de nous faire faire vrilles sur vrilles… So good… Au moment de l’atterrissage, nous avions tous les deux le même sourire sur nos visages et surtout la même envie : recommencer!

 

-Deuxième.étape : Survol.de.Whitsundays
Le lendemain, nous avons rendez-vous pour un survol des Whitsunday (74 îles émergeantes d’un océan turquoise), après être arrives, nous retrouvons le pilote et nos compagnons de vol chinois après un bref briefing nous embarquons a bord du petit avion casque sur la tête. L’engin prend tranquillement son envol au-dessus des premières îles des Whitsundays, le ciel est presque complètement dégagé, c’est du tout bon ! Après avoir survolé l’île un peu trop construite d’Hamilton, nous voilà au-dessus de la fameuse Whitheaven Beach une des plus belle plage du monde. Une première grosse friandise pour les yeux. Le sable s’entremêle ici avec les eaux turquoises dans un tourbillon de couleur. Magique c’est comme sur les cartes postales! et d’autant plus que 3semaines de ça, il s’y tourner dernier pirates de caraïbes, nous avons louper Johnny de peu….
Nous continuons le survol des autres îles ou la simple chambre peut se réserver pour la modique sommes de 800$, nous en profitons également pour contempler les silhouettes de baleines a bosses, en contre bas, sous la surface.de.l’eau.quasi.transparente.
Après une dizaine de minutes de vol, nous atteignons les premiers récifs coralliens. Nous restons bouche bée devant ce tableau naturel qui défile sous nos yeux. C’est une vraie merveille, un joyau, un chef-d’œuvre de la nature. Nous ne sommes ramenés à la réalité que par le compte à rebours du pilote qui nous annonce le survol imminent du cœur corallien (le fameux Heart Reef), celui rendu célèbre par les photos de Yann Arthus Bertrand, donc forcement on se devait de ne pas le louper. Puis c’est le retour, nous faisons nos adieux à ce joyau.naturel.qui.restera.sûrement.à.jamais.gravé.dans.nos.mémoires…

Apres c’est quelques jours au paradis, la tête encore dans les nuages nous continuons notre chemin en direction de la prochaine grande étapes Frazer Island…

 

No Comments

Post a Comment

RETROUVEZ NOUS SUR INSTAGRAM @VIEDEROOTS
giay nam depgiay luoi namgiay nam cong sogiay cao got nugiay the thao nu