Derniers pas dans le Northern Territory | Vie de Roots | Blog & Carnet de Voyage d'aventures sur les routes...
Carnet de voyage retracent nos periple autour du monde petit voyage pour commancer pour devenir de plus en plus grand grace a vous peut etre
Voyage, travel, Roots, Australie, Working holidays, PVT, Japon, Nouvelle Zelande, carnet de voyage, Blog de voyage, Recit, Couple,
52607
post-template-default,single,single-post,postid-52607,single-format-standard,eltd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland shared on themestotal.com-ver-1.8.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Derniers pas dans le Northern Territory

De retour de Bali, nous restons quelques temps sur Darwin en prevision de la longue route qui nous attend. Nous nous dirigeons des a present sur la Cote Est avec pour premiere étape le Litchfield National Parc. En plus d’être entièrement gratuit ce parc offre une multitude de chute d’eau et de bassin dans lequels nous pouvons tremper nos popotins en toute sécurité (sans crocodiles).

Nous commencons notre visite par le « Magnetic Termite Mounds » on y découvre un champ de termitières pouvant atteindre jusqu’à 2 mètres de haut. Pourquoi magnétique ? Car les termites ont réussi à bâtir les termitières avec une orientation nord-sud. Cela leur permet de résister aux fortes chaleurs de la région mais étant aveugles elles se sont fiées au magnétisme pour s’orienter, exactement comme des boussoles ! Ingénieux n’est-ce pas ?

Nous passons ensuite par les « Buley Rockhole » qui est une serie de trous d’eau formant des petites cascades et assez grand pour s’y baigner. Nous n’y restons que peu de temps et passons assez rapidement aux « Florence Falls » avec sa grande cascade ou il faut descendre 153 marches pour atteindre le bassin en contre bas. L’eau est fraiche mais cela ne nous empêche pas d’y rester une bonne heure histoire de se rafraichir les idées, la temperature exterieure avoisine tout de meme les 30 degrés malgré la saison hivernale.
Apres cette petite après midi baignade nous posons notre camps non loin de florence falls, un camping reserve aux 4×4, bien que difficile d’accès, le lieu est paisible et nous avons la chance d’être berces par le bruit de la rivière a proximité…

Le lendemain nous continuons d’avancer dans le parc, nous faisons un arret aux « Wangi Falls » une autre cascade tout aussi jolie que les précédentes.
Nous décidons ensuite de prendre l’unique route 4×4 du parc qui nous fait passer par « Tjaetaba Falls », arrivé sur place nous nous retrouvons seul et nous en profitons pour installer nos serviettes et cramer un peu au soleil. Apres cette session bronzette, Il était temps pour nous de bouger en direction de la dernière cascade du parcours et trouver un campement pour la nuit. Durant notre périple nous traversons bon nombre de floodway (rivières), certaines parties de la route 4×4 sont dans un état chaotique. Il nous est parfois venu quelques sueurs froides au vu de certaines cotes et franchissements qui nous sembler impossible a traverser mais rien n’arrête le troopy, c’est une vrai machine ! Il a parcouru les 20km de bush sans broncher, pour arriver finalement a « Surprise Creek Falls » et effectivement la surprise était au rdv ! 2 grandes piscines naturelles dons un petit bassin qui fait vaguement penser a un jacuzzi nous attendais… Nous resterons la un bon moment a nous prélasser avant de revenir au campement ou un couple d’australien c’était gentiment installé juste a cote de nous, comme si le camping n’était pas assez grand…

Le lendemain nous prenons la direction de Katherine sans faire d’arret au National parc (overdose) nous infusons dans les Hot Springs (source chaude) histoire de se laver…. Puis nous poursuivons notre chemin jusqu’a Mattaranka. Ville aux sources thermales nous décidons de tremper nos miches dans les « Bitter Springs » porter par le courant nous pouvons faire le tour du parcours indique sans trop forcer…

Apres cette étape nous partons en direction du célèbre Daly Water Pub pour y déguster une bonne bière, ouvert en 1829 ce pub détient la plus vieille licence de debit d’alcool de tout le pays. Une fois le gosier rafraichi nous reprenons la longue route qui nous attends en direction de Cairns.[/vc_column_text]

Voir les photos[/vc_column][/vc_row]

No Comments

Post a Comment

RETROUVEZ NOUS SUR INSTAGRAM @VIEDEROOTS
giay nam depgiay luoi namgiay nam cong sogiay cao got nugiay the thao nu