Journée à Nara entre temples et daims | Vie de Roots | Blog & Carnet de Voyage d'aventures sur les routes...
Une journee a Nara entre temples et daims, nous vous racontons ce qu'ily a voir et a faire...
vie de roots, viederoots, carnet de voyage, jeune couple, voyageur, marseillais, musicien en voyage, nare en couple, daimns dans le ville
53158
post-template-default,single,single-post,postid-53158,single-format-standard,eltd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland shared on themestotal.com-ver-1.8.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Journée à Nara entre temples et daims

Nous quittons Kyoto pour une petite expédition à Nara. Elle se situe seulement à 40km, pratique pour un trip d’une journée. Ancienne capitale japonaise (encore une…) qui est devenue première capitale permanente du Japon de 710 à 785.
Le culte shintoïste imposait de changer de capitale à la mort de l’empereur. C’est pourquoi plusieurs villes japonaises ont été capitales pendant un règne. Nara est également riche en monuments inscrits au patrimoine de UNESCO. Elle a aussi la particularité de voir circuler librement de nombreux daims qui viennent réclamer de la nourriture aux touristes.

 

 

Première aventure de la journée : se faire attaquer par les daims …

A peine arrivé que la pluie commence à arriver. Donc nous posons vite nos gros sacs dans les casiers de la gare et puis ensuite direction le starbuck pour manger notre bento puis boire un café bien chaud. C’est ensuite que nous prenons le chemin du centre d’info, qui par chance prêtait des parapluies. Pas de metro a Nara, nous prenons donc le bus c’est parti…

Alors à Nara il y a des daims oui ! Selon la légende, au moment de la création de Nara, le dieu Takemikazuchi serait entré dans la ville sur le dos d’un daim blanc pour la protéger.
C’est la raison pour laquelle les daims de Nara sont considérés comme des animaux sacrés, voire par certains comme des messagers divins gardiens de la ville. Au fil du temps, ils ont fini par devenir un véritable symbole et sont désormais aussi célèbres que le grand Bouddha du temple Tōdai-ji.

Un peu partout dans le parc, on trouve des vendeurs ambulants qui proposent des biscuits pour les daims pour 150¥ (environ 1€) le paquet. Le seul problème est qu’ils sont assez gourmands, et peuvent venir vous tirer les manches pour réclamer de quoi grignoter… Ou bien carrément vous foncer dans la cuisse pour vous laisser un jolie bleu en guise de souvenir – oui ça n’arrive qu’à moi c’est chose là –

 

Naraimg_7522

Le temple emblématique de Nara : le Todai-ji

Après l’attaque des daims, nous arrivons au fameux Todai-ji. Temple bouddhiste dont la construction a débuté au milieu du 8ème siècle. Le site comprend de nombreux sanctuaires et temples. S’y trouve la plus grande construction en bois du monde (57 mètres de long – 50 mètres de large) : le Daibutsu-den, ou salle du grand Bouddha. En effet, elle abrite une statue colossale en bronze de Bouddha.
L’édifice a été par deux fois détruit et reconstruit dans son histoire, et le bâtiment visible aujourd’hui est plus petit que l’originel… Mais il y a déjà de quoi être impressionné !

A l’intérieur trône le gigantesque Bouddha Vairocana (15 mètres et 380 tonnes), il est juste magnifique. Il repose sur une fleur de lotus, la main droite levée en signe d’apaisement.
On peut facilement rester une journée pour faire le tour de quelques temples et flaner avec les daims. Cela dit, nous avons préféré faire le tour de la ville en bus que sous la pluie. Mais c’est certain nous reviendrons…

 

Todai-jiTodai-ji[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

 

Retrouver mes autres articles sur le Japon :

N’hésitez pas à me laisser un commentaire lorsque vous passez par ici :)

No Comments

Post a Comment

RETROUVEZ NOUS SUR INSTAGRAM @VIEDEROOTS
giay nam depgiay luoi namgiay nam cong sogiay cao got nugiay the thao nu