Le mythique boeuf de Kobe | Vie de Roots | Blog & Carnet de Voyage d'aventures sur les routes...
Carnet de voyage retracent nos periple autour du monde petit voyage pour commancer pour devenir de plus en plus grand grace a vous peut etre
Kobe beef, boeuf de kobe, viande, certifiee, wagyu beef, boeuf wagyu, élevage, climat, certification, label Kobe
53450
post-template-default,single,single-post,postid-53450,single-format-standard,eltd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland shared on themestotal.com-ver-1.8.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Le mythique boeuf de Kobe

Connu et reconnu dans le monde entier, la viande de boeuf de Kobe est très prisée au Japon. En terme de nourriture japonaise, c’est le met le plus sollicité par les carnivores !Parmi toutes les wagyu ou viande japonaise celle de Kobe est la plus réputée.

Parce que nous adorons manger, nous avons profité d’être au Japon pour faire le détour pour casser la tirelire et tester cette viande au goût unique que le monde entier adule. Bien évidemment vous pouvez en manger dans d’autres villes du Japon, mais nous avons opté pour la ville symbole.

 

Caractéristique du boeuf de Kobe

kobe__3711

Vous avez certainement dut remarquer que la viande a une apparence marbrée. C’est de la graisse et c’est ce qui lui offre une texture et un goût très savoureux.

 

Mais qu’est-ce qui caractérise réellement le boeuf de Kobe? Voici les 3 éléments qui en font une viande si spéciale, si prisée:

  • Le gras persillé : une viande avec un haut degré de persillage, c’est à dire de graisse, qui va fondre à basse température (à partir de 25° Celsius).
  • Une viande maigre: aux fibres tendres, avec sa propre douceur et sa saveur unique
  • Les composants de sa saveur: le boeuf de Kobe est riche en acides oléiques, qui font le goût de la graisse, et en acide inosinique.

Bénéficiant de soins et de traitements des plus méticuleux, chaque bovin est précieusement bichonné par ses maitres. Certaine croyances populaires laissent même à penser que le boeuf de Kobe serait nourris et massés à la bière et au saké … Tendre et maigre à la fois, c’est une wagyu très douce et fondante comme du beurre. Souvent copiée, jamais inégalée.

 

Viande d’excellence et de grande qualité, le boeuf doit répondre à toute une série de contrôles (des plus exigeants) pour être catégorisé en tant que « viande de Kobe » qui est devenu une marque à part entière et un label en soit.

 

Le boeuf de Kobe ou les bovins racés de Tajima

boeuf-de-tajima

Utilisés autrefois dans l’agriculture, les boeufs de Tajima sont des animaux dont l’origine peut être retracée et remontée durant plusieurs siècles . Petits et pratiques, les bovins étaient privilégiés pour circuler en montagne et effectuer toutes sortes de tâches agricoles. Autre particularité, les animaux se caractérisent par des os très fins pour un taux de graisse assez faible. Riche en chaire, c’est donc une viande idéale.

 

Fort de ses nombreux avantages génétiques, noter que les boeufs de Tajima sont également utilisés pour la reproduction des vaches. Néanmoins, l’appellation et le label boeuf de Kobe fait l’objet d’un traçage très stricte. Ainsi, seul les boeufs ayant une filiation pure sont sélectionnées.

 

Élevage et abattage des bœufs

elevage-boeuf-de-kobe

Faisant l’objet d’un traçage très stricte les veaux naissent et grandissent dans des fermes agrées tenues par des fermiers officiels et déclarés à la préfecture de Hyogo. Enregistré et fiché au sein d’un registre spécifique, tout le suivi  de chaque animal est méticuleusement répertorié. Aussi, les fermiers se doivent de bien choisir les veaux qu’ils élèveront en tant que future boeuf de Kobe. Le critère principal de sélection sera essentiellement basé sur la propension génétique de l’animal à fixer les graisses dans la chair.

 

Pour ce qui est de l’abattage, le boeuf est abattu après avoir été engraissée sans stress et avec beaucoup d’amour pendant plus de 500 jours. Dès lors, une sélection finale et minutieuse sera effectuée afin de sélectionner les viandes qui seront vendues avec le label « Boeuf de Kobe ».

 

Le climat et l’environnement

boeuf-de-kobe

Utilisant uniquement des bœufs Tajima (issus du nord de la préfecture de Hyogo), la viande de Kobe telle que nous la connaissons provient de bovins issus des montagnes de la région. Élevés dans des champs ouverts, ces derniers  bénéficient d’un environnement des plus favorable pour l’élevage des bœufs. Ensuite il est à noter que ces dernier grandissent et s’engraissent en suivant un régime très précis (maïs, orge,  fèves …).

 

Au-delà de leur nourriture, les fermiers japonais accordent énormément d’importance à leur bien-être. Soignés et bichonnés de manière individuelle tout est fait pour qu’ils grandissent en bonne santé. Certain producteurs vont même jusqu’à diffuser de la musique au sein de leurs étables et les masser. A chacun sa technique pour faire en sorte que leur viande soit à la fin la meilleure.

 

Enfin, il est à noter que les boeufs doivent au maximum limiter leur effort physique pour éviter que leur graisse ne fonde et qu’elle soit préservée .

 

Origines du bœuf de Kobe

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ses origines et son histoire sont assez récentes. Car enfin, jusqu’en 1868 les japonais ne mangeaient pas ou très peu de viande (notamment pour des raisons religieuses). Il faudra attendre l’ère Meiji pour que le Japon s’ouvre sur le monde et se mette à consommer de la viande.

 

Avant, le boeuf était surtout utilisé pour des travaux agricoles. Kobe sera l’une des premières ville à changer ses habitudes alimentaires grâce à son port et à son immense zone portuaire qui lui permis de s’ouvrir rapidement sur les marchés internationaux.

 

Le label « Boeuf de Kobe »

index

Parce qu’on ne rigole pas quand il s’agit de boeuf de Kobe, l’animal a de nombreuses certifications à passer pour être identifié en tant que tel !
Très stricte, tous les boeufs de Tajima ne seront pas des boeufs de Kobe !

 

Que ce soit du boeuf de Tajima et de manière plus spécifique du boeuf de Kobe, tous deux ont leur propre réglementation. Considérée comme la plus stricte au Japon et sur le marché international. Cette viande japonaise est dégustée sur toutes les plus grandes tables du monde pour sa qualité d’exception. Elle doit donc être irréprochable !

 

Comment le déguster ?

kobe__3769

Pouvant être préparé de milles et une façons, il est néanmoins d’usage de déguster votre boeuf de Kobe sous forme de :

  • Steak.
  • Shabu shabu (fines tranches de viande bouillie dans un bouillon).
  • Sukiyaki ( tranches de viande mijotées dans une casserole chaude).
  • Restaurant spécialisé dans le teppanyaki (restaurant où le chef cuistot grille devant vous votre viande sur une plaque chauffante).
    C’est d’ailleurs la meilleure façon pour moi de déguster cette viande savoureuse !

 

Prisée de tous, la viande de Kobe est mondialement connue et fait partie des mets incontournables dans la cuisine japonaise ! Tous veulent y gouter lors d’un voyage au Japon.

 

Combien coute le boeuf de Kobe ?

Comme tout met délicat, cette viande dont le fondant en bouche est inégalé est assez chère (et oui la qualité ça se paye ^^). Même si les prix est variable il faudra vous attendre à payer quelques milliers de yen pour 100 grammes.

 

Parmi toutes les viandes japonaises (ou Wagyu) celle-ci est la plus onéreuse ! Au kilo, il faudra compter plus de 200 euros votre morceau de viande classique. Et dépasser la barre des 500 euros pour les morceaux de choix (comme les filets) !

 

Exportation

Fort de son succès, notre viande japonaise a très vite su gagner le coeur des étrangers et s’exporter sur le marché international. Soucieux de conserver la primeur sur leur viande d’exception et de protéger leur label qui était de plus en plus détourné par des producteurs australiens et américains qui vendaient de la viande sous l’appellation « à la mode de Kobe » le Japon s’ouvrit.

 

Grâce à cette ouverture du marché japonais, vous pouvez donc manger du vrai boeuf de Kobe en France (à condition qu’il soit officiel ^^). Mais il ne faut pas le confondre avec le Boeuf Wagyu, qui est une appellation concernant toutes les races de viandes de bœufs japonais. Et dont le boeuf de Kobe n’est qu’une variété parmi tant d’autres.

 

Manger du boeuf de Kobe

Nous avons donc testé ce fameux boeuf dans le restaurant « la Shomon ». Je ne peux que vous le recommander si vous voulez manger de la viande certifiée 100% boeuf de Kobe !

 

Nous l’avons découvert grâce a cette video…….. Bien évidement, il y a d’autres restaurants. Mais c’est celui que nous avons testé et je ne le regrette vraiment pas ! C’était orgasmique (Rappelez vous de la tête de Julien à chaque bouchée) !

 

kobe__3742kobe__0666

 

Petite anecdote sur le boeuf de kobe. En faisant mes recherche sur le sujet je suis tombée sur le joueur de basket-ball (NBA) Kobe Bryant. Il aurait été nommé « Kobe » en référence à cette viande, car ses parents l’ont savourée et adorée lors d’un séjour au Japon.

 

Retrouver mes autres articles sur le Japon :

N’hésitez pas à me laisser un commentaire lorsque vous passez par ici :)

No Comments

Post a Comment

RETROUVEZ NOUS SUR INSTAGRAM @VIEDEROOTS
giay nam depgiay luoi namgiay nam cong sogiay cao got nugiay the thao nu