Vie de Roots | Blog & Carnet de Voyage d'aventures sur les routes... | Le house-sitting : voyager sans trop dépenser
Se loger en voyage… Pour la plupart d’entre nous c’est l’hôtel, chez l’habitant, l’auberge de jeunesse ou encore airbnb. Mais il y a une autre solution à laquelle on ne pense pas toujours : le house-sitting. Vous l’aurez compris faire du house-sitting revient à s’occuper d’une maison et de ses animaux à poils ou à plumes pendant les vacances des propriétaires. En gros, c’est comme le baby sitting, mais sans les enfants ! Le travail est juste de s’installer dans la maison le tout sans payer d'hébergement.
house-sitting, pet-sitter, slow travel, viederoots, vie de roots, carnet de voyage, conseils, infos, bon plan , voyage, blog, carnets de voyages
53651
post-template-default,single,single-post,postid-53651,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland shared on themestotal.com-ver-1.8.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed

Le house-sitting : voyager sans trop dépenser

Se loger en voyage… Pour la plupart d’entre nous c’est l’hôtel, chez l’habitant, l’auberge de jeunesse ou encore airbnb. Mais il y a une autre solution à laquelle on ne pense pas toujours : le house-sitting.
Vous l’aurez compris faire du house-sitting revient à s’occuper d’une maison et de ses animaux à poils ou à plumes pendant les vacances des propriétaires. En gros, c’est comme le baby sitting, mais sans les enfants ! Le travail est juste de s’installer dans la maison le tout sans payer d’hébergement.

 

 

Comment ca marche :

Tout d’abord il faut s’inscrire sur le site qui généralement est payant, (en nouvelle-zélande nous avons choisi kiwihousesitters) puis se mettre en relation direct avec les propriétaires par le biais de leur annonce. Inutile de multiplier les inscriptions, choisissez en, créez votre profil et lancez-vous.

 

 

Patience

Il y a plus de volontaires que de maisons, il faut donc répondre très rapidement dès qu’une annonce est mise en ligne. Après 24h, cela ne sert plus à rien, le propriétaire est en général noyé sous les candidatures.

C’est l’étape la plus longue et la plus fastidieuse. Tous les soirs (ou tous les matins), il faut donc lire les dernières annonces et écrire un petit mail personnalisé au propriétaire. Puis attendre, en espérant une bonne réponse.

Lorsque le contact s’établit enfin, il est important de poser toutes les questions qui vous sont importantes. Parmi les nôtres il y a la question des transports en commun, la qualité du wifi. L’échange repose sur la confiance, posez des questions et répondez à toutes celles que l’on vous fait.

En général il faut prévoir 24h de cohabitation dans la maison à garder : apprendre tous les gestes à faire, connaître l’utilisation des poubelles, faire fonctionner la tondeuse, etc.

Et ensuite, c’est bon pour une semaine ou plus de vacances, seul dans un nouveau lieu !

 

 

Notre expérience de House-sitting

Nous cherchions désespérément un endroit pour les fêtes pour éviter de faire noel dans un camping seul et dehors. Mais n’ayant encore la voiture cela semble bien compromis pour trouver une maison à garder donc nous nous sommes rabattu sur l’option HelpX (l’article est par ici)
Puis un jour, je reçois un mail de Jo et Steve qui ont aimé notre profil sur housesitting et qui aimeraient que l’on garde leur chat. C’était réellement ce qui nous semblait être le scénario parfait. En moins de deux, nous étions en contact avec eux. Jo est belge ce qui a facilité les échanges et nous a mis en confiance autant de son côté que du nôtre.
Nous quittons notre HelpX une journée avant le départ des propriétaires qui ont eu la gentillesse de nous héberger malgré leur présence. Jo nous a bien expliqué tout ce qu’il fallait savoir à propos de Tigger, quel repas nous devions lui donner, comment le porter, ou il dort…
Puis ils sont partis 2 semaines en vacances sur leur bateau. Nous avons donc eu l’immense joie d’occuper leur superbe maison victorienne refaite a neuf et visiter les alentours.

 

Notre première expérience de Housesitting s’est donc avérée être un franc succès. Tout le monde y trouve son compte, et le portefeuille s’en trouve réjoui. Nous recommandons vivement le House-Sitting à quiconque aimant le voyage et les animaux. Il s’agit de trouver le contrat qui correspond à votre style de vie et vos capacités et vous seriez ravis de constater les endroits extraordinaires qui seront à votre portée.

 

Housessiting_wellsford_1081Housessiting_wellsford_1151

 

Est-ce que ça vaut le coup ?

Certaines personnes réussissent à voyager en utilisant strictement le housesitting. L’intérêt est bien entendu d’économiser pendant quelques jours les frais d’hébergement. Il est alors possible de découvrir des régions en principe hors-budget.

Le fait de se poser dans une maison peut convenir aussi bien aux voyageurs tranquilles qu’à ceux qui recherchent temporairement du calme. Après tout, vous allez pouvoir passer vos soirées devant la télévision avec un chat sur les genoux !

Enfin, c’est l’occasion de faire des rencontres, de changer de rythme de vie, de découvrir la vie locale et un peu moins touristique. Faire ses courses au supermarché, sortir les poubelles, deux activités finalement très culturelles.

 

Alors, tenté par l’expérience ?

[vc_row row_type= »row » use_row_as_full_screen_section= »no » type= »full_width » text_align= »center » video= » » css_animation= » » box_shadow_on_row= »no »][vc_column][vc_separator type= »transparent »]Voir les photos[/vc_column][/vc_row]

No Comments

Post a Comment

RETROUVEZ NOUS SUR INSTAGRAM @VIEDEROOTS [instagram-feed id="1524161449", disablemobile="false"]
giay nam depgiay luoi namgiay nam cong sogiay cao got nugiay the thao nu