Dans les pas des Hobbits au "Hobitton Movie Set" | Vie de Roots | Blog & Carnet de Voyage d'aventures sur les routes...
Après la péninsule des Coromandel, nous nous lançons dans un voyage inattendu. Pour être plus précis, nous commençons notre journée au Hobitton
carnet de voyage, nouvelle-zelande, voyage, hobitton, la comte, le hobbit, terre du milieu, blog voyage
54030
post-template-default,single,single-post,postid-54030,single-format-standard,eltd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland shared on themestotal.com-ver-1.8.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Dans les pas des Hobbits au « Hobitton Movie Set »

Après la péninsule des Coromandel, nous nous lançons dans un voyage inattendu, enfin presque… Pour être plus précis, nous commençons notre journée dans la comté (shire). Comme vous l’avez compris (surtout les fans), notre 1ère étape a été Hobbiton, le célèbre village des Hobbits

 

Au cas où vous ne le sauriez pas encore, La Nouvelle Zélande incarne la Terre du Milieu, un monde fantastique imaginé dans les années 30 par J. R. R. Tolkien et porté à l’écran par Sir Peter Jackson à partir des années 2000 à travers les trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit.

 

 

Quelques faits sur le « Hobbiton Movie Set »

Peter Jackson, le réalisateur, l’a repéré en survolant la zone en hélicoptère lors du 1er tournage du Seigneur des Anneaux. On n’ose pas imaginer aujourd’hui la fierté (et la fortune) de la famille d’avoir été choisi,  ils ne devaient sûrement pas s’attendre à un tel engouement.

Alexander Farm est une ferme d’élevage de 13 000 moutons et 300 bœufs Angus d’une superficie de 500 hectares. Les deux frères Alexander tondent eux-mêmes leurs moutons tous les 8 mois environs. Malgré le succès des films et du nombre de visites quotidiennes (soit 1000 en moyenne pouvant aller jusqu’à 2500 visites), ils continuent toujours l’élevage de moutons sur leur terrain.

 

Le premier tournage, pour la trilogie du Seigneur des Anneaux, a eu lieu en 1999. L’armée néo zélandaise a construit une route de 1,5km afin de rallier l’emplacement du tournage. Tous les arbres et plantes sont réels. Ils ont été achetés et entretenus durant l’hiver afin qu’ils soient prêts pour le tournage en été.  39 maisons de Hobbit ont été créées pour l’occasion (simplement les portes d’entrée), un chêne de 26 tonnes a été déplacé pour être placé au dessus de la maison de Bilbo, un moulin et un pont ont été construits… Le tout en polystyrène principalement.

 

Le village fut détruit après les 3 mois de tournage de la trilogie Le Seigneur des Anneaux, et tout fut remis en état comme stipulé dans le contrat établi avec Alexander Farm. Lorsque des fans ayant trouvé l’emplacement du tournage vinrent demander s’il restait quelque chose à voir, l’idée d’organiser des visites sur le site original fut alors évoquée.

 

Lorsque Peter Jackson a décidé de tourner la trilogie du Hobbit, en 2010 et de reconstruire Hobbiton, on lui a demandé de le faire en matériaux durables afin que la région puisse profiter du tourisme du Seigneur des Anneaux. Tout a donc été reconstruit en bois, mais avec un soucis du détail assez ahurissant. Peter Jackson était vraiment dingue ! Par exemple, il fallait que le chêne au dessus de la maison de Bilbo ait exactement la même forme. or, il était mort entre temps. Pas de soucis pour Peter Jackson : il a fait réaliser le même en mousse expansé et a collé des dizaines de milliers de feuilles en plastiques pour représenter le feuillage. La couleur ne lui convenant pas, il a fait repeindre toutes ces feuilles une à une, à la main. Tout ça pour un arbre qu’on ne voit que quelques secondes !

 

Et voilà, après plusieurs mois de travaux et 11 jours de tournage, le site a pu ouvrir au public pour que tous les fans puissent se prendre pour Frodo ou Gandalf ! Et c’est aujourd’hui un des sites les plus visité de NZ.

 

 

Le village du Hobitton, comment ca se passe

Le village se trouve à Matamata, perdu en pleine campagne, à environ 1h de Tauranga, Hamilton et Rotorua (à la fois proche et éloigné des grandes villes).

 

Visite guidée uniquement. Une bière offerte à l’Auberge du Dragon Vert.
75$/personne en prenant la navette depuis Matamata
110$/personne en prenant la navette depuis Rotorua.
Possibilité de conduire sa propre voiture jusqu’au parking du site, puis de monter dans la navette à partir de là (prix identique au tarif Matamata)

 

Il faut acheter un ticket (réservable à l’avance en ligne) pour 2h de visite. C’est cher, mais bon, on se dit que ça doit vraiment valoir le coup.
Petit conseil : allez-y le matin ABSOLUMENT ! 9h ou 9h30 pour éviter d’avoir trop de monde avant et après vous, pour les photos c’est mieux. Puis passé 14h tout est à l’ombre moins sympa pour les photos également.

 

Nous montons dans le bus et, le chauffeur de bus vous raconte des anecdotes du tournage et lance directement une vidéo explicative qui nous occupera pendant les 5-10min de route. Car oui, même si nous ne sommes qu’à 1km du lieu de tournage, on ne s’y balade pas à pieds !

Nous descendons du bus ensuite, et c’est parti pour la visite ! Après quelques pas, nous voici au cœur de Hobbiton.

 

 

 

C’est une vrai usine, les groupes (de 20 à 40 personnes) se suivent toutes les 10min. Il faut sans cesse ralentir ou accélérer pour s’adapter à leur rythme. C’est (légèrement) frustrant ! Les visiteurs (beaucoup d’asiatiques) n’ont qu’un seul objectif : faire le plus de selfies possible ! Et nous, les selfies, c’est pas trop notre truc…

 

On a le droit d’entrer dans une maison et c’est assez surprenant car il n’y a rien derrière ! Toutes les scènes en intérieur ont été tourné en studio.

 

 

Malgré tout, la magie opère. Par ici il y a la demeure du boulanger, par là celle d’un apiculteur et ici celle d’un sculpteur ! Les abeilles butinent les fleurs des jardins et potagers où poussent de vraies fraises bien rouges ainsi que d’autres légumes appétissants. Le linge sèche sur le fil. L’auberge du Dragon Vert nous accueille pour un joyeux breuvage au coin du feu. La fumée sort des cheminées à la cime des collines, nous sommes dans un vrai village et non un lieu de tournage.

 

 

Arrive enfin le clou de la visite : la maison de Frodo et de Bilbo, son oncle ! Avec le fameux faux chêne derrière… L’illusion est parfaite, n’est ce pas ?!

 

 

 

Le hobbiton j’y vais ou j’y vais pas?

  • Bien entendu j’y vais si : je suis un fan des films de Peter Jackson. Je ne vous cache pas que j’ai adoré Hobbiton, la qualité des décors était à la hauteur de ce que je m’étais imaginé. J’étais même émue de me sentir dans la comté.Ce que j’ai personnellement aimé c’est d’avoir un guide il prend le temps de répondre à toutes nos questions et nous raconte des anecdotes sur le film. Nous avons quand eut pas mal de temps pour prendre des photos. Même en étant un groupe de 30, on a tous pu faire plein de photos sans avoir personne dessus.

 

  • Je n’y vais pas : si le prix me dérange (75$ NZ soit 50 euros environ). C’est cher, certes, mais c’est le même prix que tous les studios de ce genre. Je comprend qu’on préfère le mettre dans une journée sportive (l’alternative dans le coin). Vous n’avez clairement pas besoin d’être fan du seigneur des anneaux ou du Hobbit (certaines personnes de mon groupe ne les avaient jamais vus!) pour voir les décors mais bon ça n’intéressera pas tout le monde…Ce qui m’a déçu, c’est de n’avoir aucun décor en intérieur. J’aurai aimé voir au moins la salle a manger de Bilbo avec tous les détails qu’on a pu voir dans les films. J’ai quand même eut l’impression de rusher un peu nous devions tous avancer en même temps pas le temps de vraiment apprécier correctement. Et je m’attendais pour le prix a voir un goodies a la fin une photos ou autre…

 

 

Bonne nouvelle pour ceux qui hésitent: vous pouvez trouver des billets à prix réduits sur bookme!

Retrouvez nos articles :

No Comments

Post a Comment

RETROUVEZ NOUS SUR INSTAGRAM @VIEDEROOTS
giay nam depgiay luoi namgiay nam cong sogiay cao got nugiay the thao nu