Nusa Lembongan - Gili Trawangan | Vie de Roots | Blog & Carnet de Voyage d'aventures sur les routes...
Carnet de voyage retracent nos periple autour du monde petit voyage pour commancer pour devenir de plus en plus grand grace a vous peut etre
Voyage, travel, Roots, Australie, Working holidays, PVT, Japon, Nouvelle Zelande, carnet de voyage, Blog de voyage, Recit, Couple,
52656
single,single-post,postid-52656,single-format-standard,eltd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland shared on themestotal.com-ver-1.8.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive
bali1

Nusa Lembongan – Gili Trawangan

Apres un vol de 2h nous arrivons enfin à Bali, à peine le pied posé sur le sol balinai nous sommes pris d’assaut par les chauffeurs de taxi présent dans le terminal, là nous négocions les prix tant bien que mal pour aller vers notre hôtel qui ce situe à Kuta. Nous avions réservé seulement 2 nuits pour un total de 8$ par nuit. Nous avons planifié notre voyage à la manière roots avec juste nos sacs à dos et vivant au jours le jour sans réservation d’hôtels pour la suite.

Nous profitons de notre première journée pour arpenter les rues de Kuta avec ses nombreux commerces et souk. Virginie avait vaguement préparé le trip avec les points essentiels à visiter, après Kuta direction Sanur pour prendre le  »slow boat » et se rendre sur l’île de Nusa Lembogan.

Prenons 2 mn pour parler du slow boat… le slow boat et en réalité un bateau public où se mêle transport de marchandises et touristes, nous sommes assis sur des planches qui ne sont même pas fixées au bateau et ça secoue pas mal ! Après 1 heure de navigation plus tard nous voilà sur une des plages de la petite ile.

Cette petite péninsule dépendante de Bali est réputée pour le snorkeling et l’observation des raies manta mais ce n’est pas tout… Avant le tourisme, la population vie principalement de la culture d’algues destinées à la fabrication de cosmétiques.

Nous passons notre première journée au bord de la fameuse infinity pool, piscine a débordement avec vu sur la mer et profitons d’un magnifique coucher du soleil

Le lendemain nous louons un scooter pour un petit road trip autour de l’île. Les routes sont en très mauvais état et les côtes sont parfois très raides. Les paysages sont variés, tantôt des falaises et des vagues puissantes, tantôt des plages de sables clair et eaux cristallines, ou encore des mangroves riches en vie marines.

Nous faisons le tour en commençant par la route des mangroves, au nord où nous faisons une petite excursion en barque traditionnelle à l’intérieur même des mangroves. Ensuite, nous faisons quelques stops sur les plages : Dream beach est une belle plage, mais surtout faite pour le surf. Sunset beach est une magnifique plage où les vagues se déchaînent contre les rochers. On ne peut pas s’y baigner, mais il est fort agréable de boire un coup en terrasse au café de la plage et de profiter de la piscine à débordement ! Mushroom bay est une plage paradisiaque de sable blanc, l’eau est calme, on peu s’y baigner en toute quiétude ou s’attabler dans un des restaurants avec une vue de rêve.

Nous continuons jusqu’au lagoon qui sépare Nusa Lembongan de Nusa Ceningan, un pont assure la liaison entre les deux îles, moment difficile à passer en scooter car il est très étroit et les planches au sol sont glissantes mais nous le traversons quand même pour visiter Nusa Ceningan. Nous y faisons une petite boucle suivi d’un arrêt pour s’hydraté et se prélasser autour d’une piscine.

Apres deux jours passes sur l’ile nous prenons le speed boat cette fois en direction des Iles Gili, ces trois petites îles paradisiaques sont situées non loin de Lombok une autre île, plus grande, à quelques kilomètres seulement de Bali. Nous avions le choix entre Gili Trawangan (aussi nommée Gili T) l’île de la fête, Gili Meno (ou Gili M) la plus sauvage mais aussi la plus petite et Gili Air (ou Gili R) l’île des amoureux. Pour nous le choix fut rapide, comme vous l’aurez sûrement deviné nous faisons cap sur Gili T.

C’est donc après une heure que nous posons le pied sur cette belle île au sable blanc et aux eaux turquoises. Il n’y a pas de voitures sur cette petite île, se qui est génial pour le calme et le repos, c’est d’ailleurs le cas sur l’ensemble des îles Gili. Les seuls moyens de transport sont la carriole-taxi tractée par un cheval, le vélo que l’on peut louer un peu partout ou bien à pied.

Notre programme pour ces quelques jours sur Gili est très simple : flâner, bronzer, nager, profiter de la plage et des couchers de soleil, se balader autour de l’île sans oublier de siroter des jus de fruit toute la journée ! Nous négocions la location de vélo pour 2 jours se qui nous permis de parcourir l’île en long en large et travers, le tour se fait en approximativement 1h. Nous louons également masque et tuba pour explorer les fonds marin qui sont à seulement quelques mètres de la plage (beaucoup moins beaux qu’en Australie) mais nous avons eut la chance de pouvoir se baigner avec une tortue pas du tout farouche. Nous en profitons pour participer aux happy hours locales avec des prix très raisonnables, nous apprécions d’autant plus nos mojitos et autres cocktails devant de magnifique couché de soleil…

Alors que nous nous baignons tranquillement sur un bout de plage isolée, des locaux débarquent avec des chevaux au milieu de la mer pour les masser et les laver. Après une courte négociation ils nous offre l’opportunité de galoper avec dans l’eau, une première pour Julien qui a failli tomber à plusieurs reprises ! Première semaine au paradis, l’aventure continue !

No Comments

Post a Comment

RETROUVEZ NOUS SUR INSTAGRAM @VIEDEROOTS
giay nam depgiay luoi namgiay nam cong sogiay cao got nugiay the thao nu